Notre blog Accueil >> Notre blog
Comment stocker des piles rechargeables ?
Comment stocker des piles sur le long terme ?
Publié par Admin le 22 juillet 2016

Comment stocker des piles sur le long terme ?

Comment stocker des piles sur le long terme ?

Dans des conditions optimales, une pile au lithium pourrait être conservée jusqu’à 10 ans avant d’être utilisée pour la première fois, sans qu’elle ne subisse de dommages majeurs ni de perte d’étanchéité. Nous allons donc vous expliquer quels critères respecter afin que vos piles restent en parfait état de conservation durant de nombreuses années !

  • Qu’est-ce qu’une pile ?

Avant de vous expliquer comment les stocker, on va faire un point rapide sur ce qu’est une pile, et les différents types de piles qui existent. Concrètement, la pile fait partie de la famille des générateurs, puisqu’elle produit un courant électrique qui est utilisé pour faire fonctionner un objet.



(source photo : Wikipédia)

Elle existe sous de multiples formes : cylindriques, plates, en bâton, rectangulaires,… et dans des tailles très variées : plus au moins fines, longues, grandes,… Il faut également distinguer ses différents types de constituant, et notamment les piles alcalines, salines, à hydrogène et au lithium, celles qui nous intéresseront particulièrement aujourd’hui étant les alcalines et celles au lithium. Les plus fréquemment utilisées au quotidien sont les (L)R03 ou AAA et les (L)R6 ou AA, qui sont présentées sous la forme de bâton et dont on a besoin pour la majorité des objets du quotidien fonctionnant avec des piles (télécommande, jouets pour les enfants,…)



Il est également important de faire la différence entre les deux grandes catégories principales : les piles jetables et les rechargeables. Les premières sont majoritairement des alcalines ou des piles au lithium, elles sont à usage unique et sont vouées à être jetées une fois qu’elles auront épuisé leur charge. Les piles rechargeables, appelés également accumulateurs, sont composées d’acide de plomb, de nickel et de lithium, et sont destinées à être utilisées de nombreuses fois en les rechargeant, mais, forcément, elles sont bien plus chères à l’achat que les piles jetables.



  • La durée de stockage des piles et la quantité stockée

Les fabricants, toute marque confondue, indiquent une date d’utilisation optimale sur les paquets de piles. Car, peu de gens le savent, mais les piles ont bien une date de péremption ! Très variable selon le type de pile, on peut néanmoins compter sur une durée moyenne allant de 3 à 5 ans pour les alcalines et les accumulateurs (ou piles rechargeables), et de 8 à 10 ans pour celles au lithium. Après, tout dépend bien entendu des matériaux utilisés et de la façon dont a été produite la pile.

Cependant, quelle que soit la marque ou le type de pile que vous choisirez, elle subira spontanément et de manière continue une auto-recharge, causée par des réactions chimiques à l’intérieur-même de la pile ! Avec le temps, cette auto-recharge va forcément diminuer les capacités de la pile, jusqu’à la décharger complètement, plus au moins rapidement selon la façon dont vous l’aurez conservé chez vous !

C’est pourquoi il n’est pas recommandé de stocker trop longtemps des piles chez soi, et cela passe notamment par le fait de bien utiliser en premier les piles les plus anciennes et en dernier les plus récentes. Ainsi, vous n’oublierez pas un jeu de piles au fond du tiroir, avec le risque de le retrouver inutilisable ! Car, même si sur le papier une pile peut rester valide durant 10 ans, il est plutôt conseillé de ne pas dépasser 3 ans avant de les utiliser, afin de garder leur utilisation optimale.



N’hésitez donc pas à laisser vos piles dans leur emballage d’origine, en notant dessus clairement leur date de péremption indiquée par le fabriquant et/ou la date à laquelle vous les avez acheté, afin d’avoir des repères temporels sur leur durée de vie restante ! Vous pouvez même opter pour une boite dédiée exprès pour, sur laquelle vous indiquerez à chaque fois les dernières piles achetées, afin de toujours être sûr(e) de prendre les plus vieilles !

(source : Zappeal)



De plus, il n’est pas non plus recommandé de stocker trop de piles au même endroit, notamment pour les professionnels qui auraient de grandes quantités de piles sur une même étagère par exemple. En cas d’incendie, cela risque de se transformer la pièce en une véritable fournaise, rendant l’intervention des pompiers encore plus difficile. Ne regroupez donc pas, dans la mesure du possible toutes vos piles dans le même lieu, lieu de préférence frais et sec comme expliqué dans le paragraphe suivant.



  • La température et l’humidité du lieu de stockage

En fait, le principal critère sur lequel vous pouvez jouer pour gagner en durée de vie pour vos piles, c’est la chaleur et l’humidité de l’endroit où vous les entreposerez. Elles peuvent bien entendu supporter des températures extrêmes ponctuellement si besoin, pour les transporter par exemple : elles résisteront à un intervalle maximum allant de –45 °C à + 85 °C sur une durée de un mois maximum.

Néanmoins, exposée à une chaleur supérieure à 30°C, une pile verra son auto-décharge naturelle s’accélérer considérablement, notamment pour les piles alcalines ou à lithium. Ces dernières risquent tout bonnement d’exploser si elles sont soumises à de trop hautes températures, alors autant éviter de prendre des risques ! Les accumulateurs seront eux-aussi fortement endommagés en cas de forte chaleur à proximité. Les probabilités de fuites sont également accrues au-dessus de 60°C, et, si vous laissez une pile dans un environnement à 40°C pendant 5 ans, elle aura perdu jusqu’à 25% de sa capacité de charge initiale !

Vous l’aurez compris, l’idéal reste donc de stocker ses piles dans une pièce en dessous de 30°C, et d’avoir recours si besoin, notamment dans les pays où le climat est très chaud et/ou en période de très grosses chaleurs, à l’utilisation de la climatisation pour conserver une chaleur ambiante idéale. D’autant plus lorsqu’on sait qu’une température basse ralentit le processus d’auto-décharge des piles, et donc augmente leur longévité !

Cependant, faites tout de même attention avec un froid trop important pour les piles alcalines, qui ne supportent pas les températures trop basses (cela peut tout bonnement leur être fatale si le thermomètre descend trop), contrairement aux piles au lithium sur qui cela n’aura pas d’effet négatif.

Mais il y a également la question de l’humidité de votre pièce de stockage qui rentre en jeu. L’idéal serait d’être avec une humidité ambiante de 40 à 60%, pour que l’endroit reste sec et frais. Car une humidité trop importante peut amener de la corrosion sur les parties métalliques extérieures des piles, avec du coup l’apparition de petits points de rouille, notamment quand le taux d’humidité atteint, voire dépasse les 80%. Pensez vraiment à bien faire attention à tous ces aspects pour stocker vos piles ! (source : ecoconso.be)

  • La propreté et la ventilation du lieu de stockage



Autre point primordial pour s’assurer de conserver ses piles le mieux possible, c’est de choisir un lieu de stockage propre, afin d’éviter que la poussière et les saletés ne s’accumulent autour et dessus. C’est surtout problématique pour les locaux professionnels plus que pour les particuliers, car, comme cité précédemment, le risque d’incendie est beaucoup plus élevé dans les entreprises. Il est donc capital que l’environnement reste toujours propre, afin que cela ne devienne pas un problème si les pompiers sont amenés à intervenir rapidement. Pensez de plus à toujours afficher de façon bien visible et facilement accessible les données de sécurité proposées par le fabricant, afin de pouvoir réagir le plus rapidement possible en cas de début de feu près de la zone où sont entreposées les piles.



(source : nextinpact.com )

En effet, en fonction de la chaleur dégagée par un incendie, les piles au lithium réagiront de différentes manières selon le niveau d’impact qu’elles auront : au départ, les piles s’échaufferont, ce qui accentuera leur pression intérieure. A partir de 120 à 140°C, elles commenceront à diffuser des vapeurs irritantes et corrosives, avec une possibilité d’explosion violente et dangereuse. A partir de 180°C, le lithium va commencer à fusionner, ce qui créera une hausse très important de la température ambiante. A partir de 200-250°C, là le risque d’explosion sera à son maximum, et le lithium en fusion s’enflammera. Ce feu de lithium est facilement reconnaissable car ses flammes sont d’une couleur rouge très vif, et il sera donc nécessaire, pour l’éteindre, d’avoir recours à des extincteurs spécialisés (Lith-X ou Clase D par exemple) pour ce type de feu si particulier. Veillez donc à toujours en avoir un à proximité de votre zone de stockage des piles ! Ceci dit, si les flammes ne sont pas d’un rouge intense comme décrites précédemment, vous pouvez tout à fait utiliser de l’eau pour éteindre le feu, en refroidissant simplement la zone.



Pensez également à choisir un endroit toujours bien ventilé pour mettre vos piles car, si une pile est accidentellement abimée et fuit ou commence à émettre du gaz, les vapeurs corrosives pourront ainsi être plus facilement évacuées et ne pas faire plus de dégâts. On peut notamment imaginer que, si les piles sont dans une pièce trop bien isolée et mal ventilée, la pile qui fuit pourra contaminer et commencer à endommager les autres piles à côté, et le petit incident sans trop de conséquence au départ peut vite dégénérer et prendre des proportions dramatiques. Alors vérifiez systématiquement que la ventilation est vraiment suffisante dans le local où vous mettrez vos piles !



  • Rappel des conditions optimales de stockage des piles

Si vous avez bien lu et suivi cet article depuis le départ, vous avez maintenant, en principe, une idée assez claire sur les conditions optimales à respecter pour préserver au maximum la longévité de vos piles ! Néanmoins, pour être sûr que rien n’a pu vous échapper en cours de lecture, voici, rien que pour vous, un petit récapitulatif de ces conditions :

  • Les piles se conservent en moyenne 3 à 5 ans pour les alcalines et les accumulateurs (ou piles rechargeables), et de 8 à 10 ans pour celles au lithium. Au-delà, leurs capacités auront largement diminué ;



  • Pensez à toujours utiliser en premier les piles les plus anciennes et en dernier les plus récentes, afin de ne pas oublier un jeu de piles au fond d’un tiroir ;



  • Bien qu’elles puissent se conserver jusqu’à 10 ans, il est préférable d’utiliser vos piles dans les 3 ans après achat, afin de profiter de leur capacité maximale ;



  • Il vaut mieux éviter de stocker toutes vos piles au même endroit, notamment pour les professionnels qui en possèderaient beaucoup, pour éviter tout risque de départ de feu dans cette zone ;



  • L’idéal pour votre pièce de stockage est d’être à une température autour de 25°C, afin de ne pas accélérer le processus naturel d’auto-recharge, mais également de supprimer le risque de fuite ou que les piles s’abiment ;



  • Le taux d’humidité ambiante parfait serait situé entre 40 et 60%, pour que l’endroit reste sec et frais, pour éviter la corrosion des parties métalliques des piles, avec l’apparition de rouille ;



  • Choisissez également un lieu toujours propre, bien entretenu et bien ventilé, ainsi les risques d’incident seront aussi plus restreints, notamment celui qu’une pile défaillante contamine les autres piles à côté dans une pièce mal ventilée.

Ce petit rappel étant terminé, vous voilà maintenant incollable sur la meilleure façon de stocker vos piles, afin de pouvoir les garder au maximum de leur capacité le plus longtemps possible !

Qui Sommes-nous ?
Présentation de notre compagnie

BestPiles.fr est une boutique ecommerce exclusivement dédiée à la commercialisation de batteries haut de gammes : piles Duracell principalement, ainsi que divers accessoires.

En savoir plus
Nos catégories